Need

Need, Joelle Charbonneau
Éditions Le Livre de Poche, 336 pages, 2020

Les adolescents du lycée de Nottawa se réunissent tous sur NEED, un nouveau réseau social qui leur promet de répondre à leurs besoins sous couvert d’un total anonymat, quels que soient ces besoins… et quelles qu’en soient les conséquences. Car, c’est bien connu, on n’a rien sans rien. Et si au départ la contrepartie semble dérisoire, il y a bientôt des morts dans la petite communauté…

15/20

Imaginez si un réseau social vous permettait d’obtenir ce dont vous aviez besoin sur simple demande. C’est ce que propose Need. Réservé uniquement aux élèves du lycée de Nottawa, ceux-ci s’y inscrivent, et un pseudo rendant leur identité intraçable leur est attribué. Et sous couvert de l’anonymat, des choses horribles vont se passer. En effet, quand on promet à un adolescent ce qu’il désire en échange d’une mission, ce dernier risque de ne pas hésiter à transgresser de nombreuses règles, ou à ne pas réfléchir aux conséquences de ses agissements. Et un acte en entraînant un autre, il se pourrait que Need aille jusqu’à provoquer la mort…

Kaylee est une jeune fille un peu en marge du groupe. Effectivement, son petit frère est malade et a urgemment besoin d’un rein. Sa vie étant en jeu, Kaylee demande à tous ses camarades de classe de se faire tester afin de savoir si une personne compatible se situe parmi eux. Or, leur réaction n’est pas celle escomptée, et ils la regardent désormais en coin pour avoir osé solliciter cela – quand ils ne la traitent pas ouvertement de cinglée ! Par conséquent, seul Nate, son meilleur ami depuis sa plus tendre enfance, est toujours à ses côtés et présent pour la soutenir dans ses démarches. C’est d’ailleurs lui qui va inviter Kaylee à s’inscrire sur le site Need (Nate ayant lui-même découvert ce réseau social grâce à son grand frère). Et bien évidemment, ce dont Kaylee a besoin, c’est d’un rein… Mais comment la personne à la tête de Need, qui certes semble avoir des ressources financières considérables puisqu’elle satisfait la plupart des futiles caprices de ses utilisateurs, serait-elle capable de trouver un organe ? Et quel sera le prix à payer pour Kaylee ?

Need est un ouvrage pour young adult qui aborde des sujets importants, tels que les réseaux sociaux et leurs dangers. En effet, derrière un écran, on peut tout faire et dire sous couvert de l’anonymat, prendre quelqu’un pour cible, et dans l’absolu fomenter les plus horribles projets. Ici, une partie des adolescents paraît perdre la notion de limite, de bien et de mal, tout ça pour avoir le dernier téléphone à la mode ou la console dernier cri. Et lorsqu’ils ont des demandes plus complexes, ils sont pour certains prêts à tout pour les satisfaire, et une vie humaine a dans ces cas parfois bien peu d’importance. Joelle Charbonneau met aussi en scène un geek qui semble croire que l’existence est comme un jeu vidéo, mis à part qu’il n’y a pas de nouvelle chance après un Game Over… Mais se soucie-t-il vraiment d’être game over ?

Les chapitres alternent la narration en s’intéressant à plusieurs protagonistes avec une fluidité qui offre un réel dynamisme au roman. Bien évidemment, le récit est avant tout centré sur le personnage de Kaylee, qui va voir sa vie exploser à la suite de son inscription sur Need, apprenant que ses proches ne sont pas forcément ceux qu’elle pensait ou que sa famille cache un lourd secret. Mais nous allons également suivre Nate, Amanda, Bryan, Sydney et bien d’autres. Ces diverses situations nous offrent différents regards sur le chaos créé par Need. Réactions parfois pour le moins effrayantes, et tantôt pleines d’humanité. L’histoire d’Amanda m’a attristée, et j’ai eu bien souvent froid dans le dos en tournant les pages de ce roman. Malheureusement, j’ai été un peu moins convaincue par la conclusion de l’ouvrage. L’auteure introduit certaines institutions pour expliquer le pourquoi du comment, ce que je n’ai pas trouvé réellement probant, et j’aurais sans doute été plus séduite par un autre choix.

Il me semble que Need est un livre à mettre avant tout entre les mains d’adolescents, mais aussi entre celles du plus grand nombre. Joelle Charbonneau est l’auteure de plusieurs ouvrages, et je compte bien poursuivre ma découverte des récits nés de sa plume.

Puis il tape :
J’ai besoin d’une nouvelle mission. D’une mission dangereuse.
C’est la pure vérité, brute de décoffrage.
Il s’imagine déambuler dans la rue, laissant derrière lui un sillage d’explosions et de chaos.
Entrée.
VOTRE REQUÊTE A ÉTÉ PRISE EN COURS.
Il sourit.

17 réflexions sur “Need

  1. Jolie chronique ^^ Ce livre me fait envie comme tu le sais et en même temps j’hésite car j’ai déjà regardé un film qui doit en être l’adaptation ou en tout cas inspiré et du coup j’ai l’impression que le livre ne m’apportera rien de plus. Le message est déjà très bien délivré dans le film…

    J'aime

  2. Je suis pas la cible pour ce genre de livre mais pour un public adolescent et pour le côté prévention sur les réseaux sociaux ça peut être intéressant.
    Merci de la découverte.
    Bon dimanche

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s